Accueil Audio [Présentation] Freebuds Pro de Huawei

[Présentation] Freebuds Pro de Huawei

par L'Audiophile Débutant
14 vues
huawei-freebuds-femme

Après plusieurs essais de true wireless marqués par de multiples erreurs de jeunesse, Huawei entend bien corriger le tir avec son nouveau modèle, les Freebuds Pro. Avec une excellente qualité sonore, une réduction de bruit active convaincante et un design semi intra-auriculaire qui permet un confort supérieur aux traditionnels intras, les Freebuds Pro pourraient bien faire de l’ombre aux AirPods Pro.

huawei-freebuds-pro-ecouteurs-bluetooth-tws

Ergonomie et design

Esthétiquement, les écouteurs Freebuds Pro ont un design très similaire à celui des Airpods Pro, en reprenant notamment le modèle maintenant devenu classique de la tige. Le choix d’embouts semi intra-auriculaires est légitime, c’est la forme la plus confortable pour des écouteurs, qui sont bien plus agréables à porter que des vrais intras qui rentrent dans le pavillon, tout en permettant une bonne isolation phonique.

Par ailleurs, les écouteurs disposent d’embouts en silicone déclinés en trois tailles différentes pour pouvoir s’adapter à toutes les tailles d’oreille et permettre un confort optimal pour une utilisation de longue durée des écouteurs. Pour faciliter le choix de la bonne taille, les utilisateurs peuvent bénéficier d’un test “fit” proposé par l’application Huawei AI Life, qui permet de scanner l’oreille pour vérifier si la taille des embouts choisis est adaptée.

Si le maintien des écouteurs dans les oreilles est très bon, on regrette néanmoins que les Freebuds Pro ne bénéficient pas d’une certification IPX4. Ils ne résistent donc pas à la transpiration ou la pluie, ce qui les rends peu adaptés à la pratique sportive.

Autonomie

En pratique, la durée d’utilisation des écouteurs est de 7 heures mais se réduit si le mode de réduction de bruit active est enclenchée, et descend à 4 heures 30 dans ce cas là. Pour bénéficier de plus d’autonomie en déplacement, le boîtier fourni avec les écouteurs fait office de chargeur sans fil et apporter jusqu’à 21 heures d’autonomie supplémentaires (3 recharges). Il faut compte environ 40 minutes pour recharger complètement les écouteurs.

Le boîtier peut quant à lui se recharger via son port USB-C, par induction ou même par charge inversée avec un autre téléphone compatible. Le chargement met environ 1 heure par voie filaire, 2 heures par induction et encore plus pour la charge inversée.

commandes-huawei-freebuds-pro

Connectivité et commandes

Pour pouvoir utiliser les Freebuds Pro, il faut impérativement posséder un smartphone Android sous EMUI 10.1 ou version ultérieure. En effet, l’appairage Bluetooth nécessite l’installation de l’application AI Life (uniquement disponible sur les derniers version d’Android). Une fois que l’association est faite, il suffit ensuite de simplement ouvrir le boîtier des écouteurs pour qu’ils se connectent automatiquement au smartphone. A noter que les Freebuds Pro disposent aussi de la connexion multipoint : ils peuvent prendre en charge une connexion synchrone de deux appareils. Quant à la connectivité en bluetooth 5.2, elle est très stable même dans les lieux très fréquentés.

Au niveau des commandes, tout passe par les tiges tactiles des écouteurs. Il existe plusieurs fonctionnalités pour les deux écouteurs : en pinçant une, deux ou trois fois, on peut respectivement mettre en marche ou en arrêt le morceau de musique, changer de morceau et prendre les appels. Et en faisant glisser le doigt, on peut gérer le volume même si cette fonction manque de précision. Enfin, en appuyant longtemps, on peut alterner entre les modes d’écoute. Chose appréciable, les Freebuds Pro peuvent être utilisés en solo, avec un basculement automatique qui s’effectue lorsqu’un écouteur est placé dans l’étui ; la musique s’arrête quand les deux écouteurs sont retirés.

Au final, l’utilisation des écouteurs est assez simple une fois que l’on a pris l’habitude des commandes.

Qualité audio

En raison d’un prix assez élevé des Freebuds Pro (on les trouve généralement autour des 200 €), on est en droit de s’attendre à une très bonne qualité audio. Et c’est le cas : Huawei a su offrir un très bon équilibre des sons, percutants et définis, avec une excellente qualité des basses et des médiums. Les basses sont puissantes mais ne se montrent pas agressives. Seuls les aigus manquent un peu de précision, ce qui peut parfois donner un aspect un peu plus brouillon des notes. Globalement, en terme de qualité audio, les Freebuds Pro font partie des meilleurs écouteurs sans fil du marché.

Quant à la qualité de la captation des voix avec les micros intégrés dans les écouteurs, elle est très bonne dans les endroits calmes. Par contre, cette qualité peut rapidement diminuer lorsque l’environnement devient plus bruyant.

Le mode de réduction de bruit active avait déjà été proposé par les anciens écouteurs d’Huawei, les Freebuds 3, et c’est sur le nouveau modèle des Freebuds Pro que Huawei a raffiné cette fonctionnalité. Il y a quatre modes de réduction de bruit active. D’abord, les trois premiers proposés sont adaptés au niveau de réduction de bruit souhaité : niveau cosy pour un environnement calme, général pour un environnement un peu bruyant et un niveau ultra pour l’utilisation maximale de la fonctionnalité. Le dernier mode proposé est le mode dynamique : les écouteurs vont examiner le son extérieur et en fonction de l’environnement, ils vont choisir le mode adapté automatiquement. Ainsi, ces modes proposent une atténuation du son extérieur jusqu’à 40 dB, très efficace sur les basses et médiums mais moins flagrante sur les aigus, comparé aux WF-1000XM3 de Sony.

Huawei a ajouté une autre fonctionnalité, le mode “awareness” : il s’agit d’un mode qui propose une mise en avant des bruits entourant l’utilisateur, qui permet d’amplifier les sons autour de soi et de démarquer les voix également. Cela permet aussi de tenir une conversation normale avec une personne, sans avoir besoin d’enlever les écouteurs.

Pour la mise en œuvre de ces modes, chacun des écouteurs est équipé de trois micros : deux à l’extérieur pour capter les bruits environnants, et le dernier à l’intérieur, ce qui permet aux écouteurs de s’adapter en permanence. En plus, les écouteurs disposent d’un capteur de conduction osseuse pour capter les vibrations de la mâchoire, qui va traiter le signal et réduire le son extérieur pour se focaliser sur la voix, lors d’appels par exemple.

0 commentaire
0

You may also like

Envoyer un commentaire