Accueil Audio [Test] Subwoofer SVS SB-12 NSD | Edition spéciale

[Test] Subwoofer SVS SB-12 NSD | Edition spéciale

par L'Audiophile Débutant
2526 vues
Test Subwoofer Svs Sb12 Nsd Audiophile Debutant

J’ai longtemps cherché un subwoofer « parfait pour tous », suffisamment polyvalent pour jouer de la musique et animer une session home cinéma par sa sonorité, capable d’accompagner tous type d’enceinte avec une montée qui dépasse les 250Hz et un crossover réglable. Mais également un caisson de basse qui envoit du grave jusqu’à 20Hz, qui en a dans le ventre, qui prend peu de place et pour finir avec un tarif contenu. L’ai-je trouvé ?

Caractéristiques techniques du caisson de basse SVS SB12 NSD


Informations techniques : subwoofer SVS SB 12 NSD
Type de caisson de grave Caisson de basse clos
Mise en veille Automatique avec reprise de veille
Connectivité filaire Line In
Line Out
High Pass Out (filtre passe-haut)
Prix 579€
Hauts-parleurs 1 woofer de 12″ (32 cm) avec une bobine mobile au centre de 5cm.
Amplificateurs Amplification Sledge STA-400D (classe D) de 400W RMS / 800W en crête
Réponse en fréquence 23 – 270 Hz à ±3dB
Réglages Phase de 0° à 180°
Filtre passe-bas de 30Hz à 150Hz ou désactivé
Gain de Min à Max
(volume)
Gain (en dB) +26dB
Pression sonore max 115dB à 1m
Distorsion A puissance max:
– 19%
à 98dB sur la fréquence de 20Hz
– 9,5%
à 110dB sur la fréquence de 40Hz
– 2% à 115dB sur la fréquence de 100Hz
Dimensions (hxLxl) 36cm x 36cm x 36cm (sans les pieds, comptez 1 à 2cm de plus en hauteur)
Poids 15,9kg
Consommation électrique ~1W en veille
~50W en usage moyen
800W max
(5A + fusible 250V).
Alimentation Sur secteur 220-240V – 5A.

SVS SB12 NSD: Un caisson de grave discret, mais au look agressif

Le design chêne noir et grille en métal

Svs Sb12 Nsd Caisson De Grave

Finition

La finition du caisson est en MDF avec un vinyle collé très proprement tout le tour, dans l’ensemble c’est très satisfaisant au regard de la gamme de prix du caisson. La grille est assez lourde et bien finie, un must-have ! Seul petit reproche: la grille n’est pas aimantée.

Le haut-parleur est très bien monté dans le subwoofer et les vis sont accessibles. Le panneau arrière d’amplification joue dans la continuité en offrant un sentiment au toucher agréable.

Dimensions du subwoofer SB12-NSD

Le caisson de basse de SVS est donné comme mesurant 36cm en hauteur, largeur et longueur, mais seule la largeur mesure véritablement 36cm. La hauteur est comptée sans les pieds. Il y a 2 types de pieds offerts à l’achat du caisson :

  • Les pieds coniques en plastique de ~1cm de hauteur
  • Les pieds en pointes en métal de ~2cm de hauteur

La profondeur quant à elle est influencée par la présence des boutons de réglages et des ports, ajoutant un bon centimètre, et par la présence de la grille ajoutant moins d’un centimètre sur les côtés et plus de 5cm au milieu.

Dans l’ensemble je ne retiens que la capacité de ce subwoofer à se fondre dans le décor et en même temps à impressionner si on le désigne du doigt.

Grille au look agressif et puissant

Première chose que l’on fait lorsque l’on achète un caisson de basse, c’est le déballer, le regarder, le contempler, car on sait qu’après il devra se faire visuellement discret, mais auditivement remarquer. Et que dire du SVS SB12 NSD si ce n’est que cette grille donne un sentiment de puissance, d’agressivité que l’on retrouve normalement sur des enceintes de sono.

Grille Et Logo Svs Caisson De Basse


Qualité audio du SVS SB 12 NSD

Puissance de 400W RMS

Faites trembler les murs, les vitres et les objets sur vos meubles ! C’est simple, même à 50% de sa puissance et un master volume à -34 sur mon amplificateur Onkyo, le film Interstellar en DTS HD Master Audio (source: blu-ray ultra hd) faisait trembler tout les objets mal fixés de la maison et paniquer les chats. Pour vous donner une idée du volume à remplir, je vis dans une maison de 100m² et le salon fait environ 47m².

Normalement on dit qu’un caisson clos est plutôt fait pour la musique que le home cinéma, mais quand on en a autant sous le pied que ce SVS, on va jouer dans toutes les cours !

Avec une amplification classe D de 400W, le subwoofer SVS SB-12 NSD se montre très efficient en consommation électrique (plus de 80%) et permet d’émaner moins de chaleur et peut envoyer les 400W sans tricher.

Réponse en fréquence du SVS SB12 NSD

Soyons honnête, comment un caisson de grave de 16kg « seulement » avec un haut-parleur de 12″ peut-il prétendre descendre à 23Hz ? Peut-il caresser les 20Hz avec un écart de -7dB ou -8dB ?

Voyons cela en chiffre grâce aux mesure faites par Audioholics :

Reponse En Frequences Svs Sb12 Nsd

La courbe de réponse en fréquence du caisson se fait de 10Hz à 300Hz, inutile de chercher plus haut, car ce n’est plus du ressort d’un subwoofer.

Un caisson qui descend bas, très bas

Ici on observe une très belle linéarité de la courbe de 23Hz à 260Hz ou on est à ±1,5dB ! C’est déjà une performance en soi, mais quand on observe la zone orange, avec une amplitude de -6dB on constate même que le caisson peut proposer 21Hz et même le magistral 20Hz avec -8dB d’amplitude, vous l’entendrez peu, mais il ne manquera pas de se faire sentir.

Un caisson qui monte haut, très haut

Bon c’est chouette notre caisson peut envoyer 21Hz, on frise le Graal, mais peut-il monter haut et soulager le travail de petites enceintes bibliothèque ? Et bien non seulement il le peut, mais il peut même soutenir des enceintes satellites à ce stade en montant aussi haut que 300Hz si vous le désirez. Attention toutefois à vos réglages, car au-delà de 120Hz les fréquences de basse commenceront à devenir « directionnelles » c’est-à-dire que l’on pourra deviner facilement à l’oreille ou est situé le caisson.

De plus avec un caisson réglé trop haut vous pourriez vous heurter à un problème d’équilibre de la scène sonore. Heureusement ce caisson est pourvu d’un cross-over, un réglage permettant de filtrer les fréquences progressivement pour régler le caisson de manière à la marier parfaitement avec vos enceintes.

Le SB12 NSD peu du coup être très intéressant si vous avez prévu de le placer près de vos enceintes stéréo devant vous, car avec son haut-parleur frontal, même si vos sons montent dans les médiums graves, vous conserverez un effet très agréable sur la restitution de votre scène sonore.

Réponse en fréquences selon le crossover

La même source nous gâte d’une mesure de la réponse en fréquence selon le réglage du crossover (low pass filter):

Svs Sb12nsd Crossover

Noir: SANS | Bleu: 150Hz | Vert: 120Hz | Orange: 90Hz | Rouge: 60Hz | Rose: 30Hz

À la lecture de ce graphique, il ne faut retenir que 2 choses:

  1. Ce caisson n’est pas prévu pour avoir un filtre passe-haut réglé trop bas; sur 30Hz, on voit que toute la courbe est sous exploitée, même si le réglage 60Hz se montre un plus souple, je le déconseille également.
  2. La chute du crossover est de 12dB par octave, à configurer selon votre amplificateur et vos enceintes pour avoir un résultat qui se marie le mieux possible.

Pour ma part, je désactive totalement le cross-over du caisson et je règle cela sur mon amplificateur pour une raison toute bête: le réglage du caisson se fait au dos de ce dernier, mon ampli, lui, possède une télécommande, bouton en façades et une application smartphone iOS et Android. C’est nettement moins contraignant pour changer.

 

Un son détaillé

Le secret de SVS pour obtenir 20Hz avec un format si compact

Il y a un égaliseur (EQ) réglé pour booster le volume autour de 20Hz. Le graphe suivant va nous montrer les fréquences selon le niveau sonore joué et nous verrons ensuite en quoi cela impacte la qualité du son et donc la capacité du caisson de grave SVS SB12 NSD à fournir véritablement un 20Hz-300Hz.

Limites Egalisation 20hz Subwoofer Svs Sb 12 Nsd

Pour comprendre ce que l’on regarde, dites-vous que nous avons un zoom de 10Hz à 120Hz de la courbe de réponse en fréquence d’avant, sauf que cette fois nous la voyons quand le subwoofer envoi 90dB sur l’essentiel du spectre (noir) puis à 95dB (bleu foncé) ou tout va encore bien. Puis à 100dB (vert) ou l’on constate que l’écart entre 35Hz et 20Hz commence à être de 8dB, puis en orange (105dB) et rose (108dB) ou la fréquence 20Hz n’a pas bougé des 92dB, mais le reste du spectre s’élève 10dB plus haut.

À l’usage cela veut dire que si ce subwoofer est écouté à fond ou vers 80% de sa puissance max, on va perdre un peu l’audibilité des fréquences de 20~25Hz qui seront en retrait. Comme presque toutes les enceintes actives ou amplifiées de nos jours, il est préférable de ne pas dépasser le master volume de 80% du max.

Je vous rassure, à l’usage 50~60% suffisent largement !

Distorsions à puissance max

Voici les valeurs en distorsion selon la puissance sonore maximum mesurée à 1m de distance :

  • 16Hz : 93dB à 17% THD (la fréquence 16Hz est inaudible)
  • 20Hz : 98dB à 19% THD
  • 25Hz : 102dB à 22% THD
  • 30Hz : 106dB à 13% THD
  • 40Hz : 110dB à 10% THD
  • 50Hz : 111dB à 7% THD
  • 100Hz : 115dB à 2% THD

Ce qui est rassurant c’est qu’une partie de ces valeurs n’est pas atteignable, le caisson est muni d’une protection empêchant d’avoir plus de volume générant plus de distorsion (autour de 15-20% THD, on est bridé et les décibels d’augmentent pas).

Distorsions à puissance élevée (95dB)

Voici les valeurs de distorsions par fréquence avec un niveau de pression sonore d’une écoute généreuse en home cinéma ou en musique de 95dB. Évidemment ce sera plus ou moins suffisant selon la taille de votre pièce. Au-delà de 50m² avec un plafond haut, on peut commencer à vouloir un peu plus de pression sonore.

  • 16Hz : 15% THD (inaudible)
  • 20Hz : 12% THD
  • 25Hz : 11% THD
  • 30Hz : 6% THD
  • 40Hz : 3% THD
  • 50Hz : 1% THD
  • 100Hz : 0,8% THD

Je sais que certains audiophiles aiment s’offusquer des valeurs supérieures à 1%, notamment pour une écoute musicale, mais rappelons que nous parlons ici uniquement des basses fréquences. Ces dernières sont moins sensibles à la distorsion, retenez donc que 5% THD en dessous de 100Hz, ce n’est pas si grave.

Pourquoi la distorsion peut être acceptable pour les caissons de graves ?

D’abord, car les sons graves sont souvent des sons plus ponctuels, en musique on a le kick dans la batterie, en electro on a parfois des notes basses qui traînent un peu, mais globalement on est sur des sons ponctuels, donc la distorsion ne pousse pas le haut-parleur en continu dans ses retranchements. Pour les films c’est souvent pareil, il y a parfois des effets sonores d’oppression qui peuvent durer quelques dizaines de secondes, mais rien de plus.

Ensuite nous sommes peu aptes à différencier une note qui serait jouée entre 20 et 50Hz très distordus (~10%) de la même note sans distorsion, on pourrait mieux apprécier la différence à fort volume, mais là encore il faut une écoute très attentive d’un morceau que l’on connait bien.

Mes impressions sur le subwoofer SB12 NSD

Malgré toutes les infos qu’on peut avoir sur la distorsion et la réponse en fréquence, on préfère croire en nos oreilles. Pour ma part l’utilisation en musique est douce, enveloppante, rassurante… mais reste assez sèche. La force d’un caisson clos c’est ce son propre et sans bavure. Ce qui est amusant c’est que ça n’empêche pas de « tabasser » dans l’attaque du grave. On peut même avoir un « oomph » lors de visionnage de film ou sessions de jeux vidéos. Ce caisson est très polyvalent, à condition que vous ne soyez pas à la recherche de bonnes grosses basses bien baveuses.

Pour autant ai-je trouvé le son idéal avec ce simple petit caisson ? Pas vraiment malheureusement, si je suis 100% satisfait de ce caisson de basse, il ne conviendra pas à tous. Je conseille plutôt un modèle plus gros et encore plus puissant pour tous les propriétaires de système home cinema d’au moins 9 enceintes de gros calibre, et tant qu’à faire de partir sur un caisson à Bass reflex comme le SVS PB3000, dont les ports peuvent être bouchés pour donner une sonorité plus close.

Pourquoi ? La raison est simple, les 400W ne suffisent pas à remplir les très grands espaces dans lesquels on retrouve les plus grands home cinemas !

Le SB12 NSD s’adresse à tous les amoureux de musique HiFi cherchant à grappiller un peu plus de graves que leurs enceintes bibliothèques ou leurs colonnes ne gèrent pas à la perfection afin qu’elles brillent plus de 100Hz à 20kHz, ou aux amateurs de home cinéma en 5.1 ou éventuellement à 7 enceintes avec un budget plus restreint qui recherche un rapport qualité / prix très favorable et souhaite garder cette polyvalence Musique / Home Cinema.

Dans tous les cas, si vous avez décidé d’acheter ce caisson de grave, je ne doute pas que sa sonorité saura vous satisfaire !


Réglages

Voici le module d’amplification SLEDGE STA-400D en photo :

Amplificateur Sledge Sta400d Svs Sb12 Nsd

Fonction de mise en veille automatique

Comme vous pouvez le constatez, en plus des boutons de réglage de volumes, de phase et le filtre passe-bas (crossover), vous trouverez un switch ON et AUTO:

  • ON garde votre subwoofer allumé en toutes circonstances (pour éviter tout risque que le caisson se mette en veille pendant une musique ou un film après de longs silences dans les graves)
  • AUTO permet d’activer la mise en veille automatique, celle-ci à lieu quand le subwoofer ne reçoit plus de travail de la part de l’amplificateur pendant une certaine durée.

La fonction de mise en veille automatique est remarquable sur ce caisson de basses; tout d’abord, car elle est discrète ! J’ai un caisson Magnat d’entrée de gamme dans ma chambre qui émet un « clic » dès que la mise en veille s’active et se désactive, le caisson de grave SVS lui ne fait aucun bruit à l’activation, si ce n’est le son à jouer. Mais également, car la mise en veille du caisson SVS à une faible latence, mon caisson Magnat à une latence d’environ ~1,5s avant de jouer le son demandé trop pénible pour une séance cinéma ou une écoute musicale ! Le caisson SVS lui met environ ~0,5s ce qui peut faire l’affaire dans une bonne partie des situations.

Pour améliorer davantage la réactivité de ce mode, j’ai branché le câble fourni par SVS avec le caisson qui est un câble en Y, c’est-à-dire qu’il y a un côté pour votre amplificateur et l’autre côté est doublé pour prendre les 2 places en haut à gauche. Cela permet d’abord d’avoir +3dB de volume (le signal étant doublé), mais c’est surtout que le signal arrivant 2x, même s’il est faible il est facilement pris en compte par le switch AUTO, ainsi il s’active un petit peu plus vite, mais surtout il se désactive nettement moins souvent ! Il faut un véritable silence dans les graves pendant quelques minutes pour que la veille s’opère.

Pour finir ce mode AUTO est très économe en consommation électrique, cool pour les factures EDF, mais c’est surtout agréable, car on n’a pas besoin d’acheter un minuteur ou une prise connectée pour limiter la consommation.

2 Sorties audio stéréo

On a également le plaisir d’accueillir des ports High Pass Out, afin de brancher un DAC sur cet ampli puis de faire passer le signal sans le grave à des enceintes amplifiées, elles n’auront donc pas besoin d’un cross-over et l’effort de ces enceintes dans le grave aura déjà été soulagé !

Plus sympathiques encore sont les ports Line Out, ils ont originellement la même fonction que le port High Pass Out mais sans le crossover, ce qui permet d’envoyer 100% du signal à des enceintes amplifiées ou de détourner cet usage pour ajouter un 2e subwoofer en utilisant la même sortie de votre amplificateur.


Conclusion


Quelle différences entre les caissons de basses SVS SB12 PLUS et SB12 NSD ?

Le subwoofer SVS SB12 Plus est le prédécesseur du SB12 NSD et des SB1000 et SB2000 en étant entre ces 2 derniers en terme de performances.

Il avait un design un peu plus compact et plusieurs finitions comme la couleur « bois », le noir mat et le noir brillant « gloss ». La grille était en tissu comme le SB1000.

Subwoofer Svs Sb12 Plus

Caractéristiques techniques du SB12 Plus

  • Caisson clos (SB voulant dire ‘Sealed Box’)
  • Haut parleur 12″
  • Réponse en fréquence de 22Hz à 155Hz à ±3dB
  • Puissance d’amplification BASH de 425W
  • Dimensions de 36cm x 36cm x 38cm
  • Poids de 18kg
  • Connectique XLR, RCA et hauts-parleurs

Amplificateur BASH donné pour 425W mais faisant vraiment 400W

L’amplificateur BASH est un hybride entre un amplificateur de classe A/B, connus pour son efficacité à maintenir la distorsion vers le bas à faible puissance, et d’un amplificateur de classe D, connus pour leurs efficience électrique (65~90%).

Un coup d’œil sur l’amplificateur du caisson SB12 Plus ci dessous nous montre les capacités réelles de l’alimentation électrique. 1.6A et 250V. Les Watts se calculent en faisant Volts x Ampère, soit 250×1,6 = 400. Vous pouvez cracher vraiment 400W max avec ce caisson, quand bien même l’amplificateur BASH pourrait envoyer 425W.

Mais est-ce vraiment grave ou perceptible ? Quasiment pas, non. A l’inverse le nombre de réglages présent et la connectique plus large vont en faveur du SB12 Plus.

Amplificateur Bash Svs Sb12 Plus

SVS SB12 Plus VS SB12 NSD ? Lequel offre le meilleur son ?

Regardons ensemble la courbe de réponse en fréquence du SVS SB12 Plus à ±6dB. On y voit quelque chose comme 23~92Hz. Ce qui est très bien pour accompagner de bonnes enceintes dans un cadre Home Cinema ou le crossover est réglé à 80Hz comme le recommande la certification THX par exemple. Par contre, on constate que l’ajout de la bobine mobile de 5cm sur le SB12 NSD a permis au caisson de monter plus haut et de mieux accompagner plus de type d’enceinte, c’est quand même une grosse différence pour l’écoute de musique.

Reponse Frequences Svs Sb12plus

Le choix d’un amplificateur « full » classe D Sledge plutôt qu’une hybridation BASH a permis de faire en sorte que les corrections sonores soient numériques (DSP) plutôt qu’analogique permettent de transformer le son plus « rapidement » et sans interférer avec l’amplification, ce qui était le cas avec le BASH.

Le changement de haut parleur et d’amplification ont permis de faire du SB12 NSD une vraie évolution du SB12 Plus.

0 commentaire
0

You may also like

Envoyer un commentaire