Accueil AudioAudiophile Petit Budget Quel est le meilleur codec audio bluetooth ?

Quel est le meilleur codec audio bluetooth ?

par L'Audiophile Débutant
3927 vues
Tws Ecouteurs Bluetooth Qcy

Le bluetooth peut il offrir une qualité audio digne de ce nom ? Doit-on bannir le bluetooth ou au contraire l’embrasser ? Si oui, comment le faire dans les meilleurs condition ? et surtout… quel est le meilleur codec bluetooth pour l’audio ?
Autant de question qu’en tant qu’audiophile débutant je me suis déjà posées, et que vous vous posez peut-être. Après tout le bluetooth pourrait potentiellement conditionner notre choix de smartphone si nous sommes attachés à l’audio.

J’ai décidé d’écrire cet article car beaucoup d’erreurs et d’incompréhensions circulent autour du bluetooth en audio, d’un coté certains audiophiles puristes de la HiFi crachent dessus, mais se refusent-il à tous ses avantages ? Toutes les écoutes sont-elles vraiment si critiques ? De l’autre coté, nous retrouvons ceux qui ne jurent que par les codecs audio bluetooth propriétaires et n’achètent leurs matériels que sur ce critère éphémère.

Voyons ensemble une approche que j’espère différente des autres sur le sujet.

logo bluetooth

Le protocole bluetooth en audio

Le bluetooth est très pratique en audio pour ses nombreux avantages, mais il est aussi décrié par les amateurs de son pour ses débits réduit et son codec Sub-Band Coding, réputation héritée d’une époque ou les appareils bluetooth étaient souvent en SBC « Mid-Quality » et non pas en « Haute Qualité » comme c’est le cas depuis quelques années.

Avantages du protocole bluetooth en audio

  • Très peu énergivore: surtout depuis les dernières versions qui ont voulu simplifier le biais de connexion, ainsi l’utilisation de bluetooth n’impact pas ou presque pas la batterie de votre smartphone, ni de l’enceinte sur batterie qui joue la musique
  • Très populaire & très simple : impossible de ne pas trouver un produit sans bluetooth aujourd’hui, même le haut de gamme s’en dote. C’est bien d’avoir un standard répandu et surtout que tout le monde sache s’en servir.
  • Pas d’intermédiaire : en bluetooth, on connecte la source, souvent un smartphone, directement à son destinataire de diffusion ou de collecte, une enceinte par exemple. Il n’est donc pas utile d’avoir du réseau wifi, 4G, internet ni rien d’autre.
  • Capacité de compresser pour simplifier l’envoi de l’audio: Vous avez peut être une bibliothèque de fichiers CD en .flac sur votre réseau local à la maison et accessible depuis votre smartphone. Vous souhaitez la partager rapidement sur une petite enceinte bluetooth ? Il n’y a pas besoin d’une paire d’appareils disposant de normes compatibles, tant que c’est bluetooth, le protocole est capable de compresser et d’envoyer votre votre fichier audio et de le lire sur l’enceinte.
  • Appairage simple: La méthode la plus simple pour la diffusion de l’audio sans fil, celle que n’importe qui maîtrise, c’est la diffusion de l’audio en bluetooth. Suffit de repérer le logo, d’appuyer dessus, d’appairer avec son téléphone et c’est parti on diffuse la musique depuis son smartphone.

Inconvénients du protocole bluetooth en audio

  • Tous les sons de la source sont partagés: C’est le pire défaut du bluetooth, vous êtes avec des amis, vous allumez votre enceinte bluetooth sur la terrasse et là des amis vous envoient des SMS, et c’est parti pour que chaque notifications sonnent sur l’enceinte bluetooth, vous voulez lire une vidéo youtube, c’est le son de cette dernière qui remplacera la musique d’ambiance que vous aviez lancé.
  • Latence trop élevée pour synchroniser image & son : le bluetooth induit généralement un délai de plus de 200ms entre l’image et le son, ainsi il est particulièrement difficile d’utilise le bluetooth comme audio pour la vidéo. Il y a tout de même eu beaucoup de progrès en ce sens ces dernières années grâce a des versions de Bluetooth AptX Low Latency affichant environ 40ms de latence, ce qui est acceptable pour une usage vidéo.
  • Portée limitée : Parce que vous vous connectez directement de l’appareil A à l’appareil B, vous êtes relativement limités dans la porté de diffusion bluetooth en audio avant de subir des coupures. De nombreux appareils prétendent avoir une portée de 30m et plus, dans les fait considérez généralement une portée maximum entre 3 et 10m entre votre smartphone et votre enceinte ou diffuseur audio.
  • Débits limités : Les débits du bluetooth sont inégaux selon les codecs utilisés, mais aucun d’entre eux ne permet pour le moment de profiter d’un son dans la qualité d’un CD.
  • La qualité du diffuseur bluetooth est critique: Avec un casque audio ou une enceinte bluetooth vous avez une enceinte dite « active », c’est à dire qu’elle possède un module de réception du bluetooth, un DAC (digital to analog converter), un amplificateur pour que le son sonne assez fort pour être entendu à plus de 1cm et pour finir d’un haut parleur qui va jouer les sons. 80% de la qualité de votre enceinte, ou de votre casque bluetooth, va se jouer avec ses composants, souvent miniaturisés pour rentrer dans un produit nomade.
  • Peu sécurisé: L’appairage est tellement simple qu’on voit parfois des appareils bluetooth pouvant être contrôlés par n’importe qui. Aussi, si votre appareil est volé, il peut être utilisé en 2min par votre voleur avec son smartphone par exemple.
  • Appairage simple mais résultat optimal complexe: Pour obtenir un bon son il faut savoir se réperer dans les codecs obscurs du bluetooth de chacun de vos appareils

Bluetooth se démarque donc par son « universalité » d’usage mais est pointé du doigts pour sa qualité audio à cause de son codec et de ses débits limités ainsi que pour sa latence trop grande pour regarder une vidéo ou faire du « live » ou du jeu vidéo.

Mais ces critères sont-ils tous justifiés ? Voyons cela.



Quels sont les codecs utilisés en bluetooth ?

Les codecs possibles avec vos ordinateurs, streamer, NAS, smartphones… ne sont pas tous compatibles à la transmission bluetooth. Seul le codec SBC est obligatoire dans la norme du protocol et 3 autres (ATRAC, AAC et MP3) sont optionnels, parmi ces 3, seul le AAC a été popularisé sur les terminaux bluetooth. J’ai omis Atrac qui était un codec Sony qui n’a jamais vraiment percé, MP3 non plus mais je tiens a vous préciser que MP3 est très rare en bluetooth.
Tous les autres codecs sont des solutions propriétaires créée par des sociétés privées comme Qualcomm, Sony, Huawei ou encore Samsung.

  • SBC: Codec obligatoire dans les normes bluetooth et donc présent dans tous les appareils Bluetooth. Si vos périphériques source et récepteur ne peuvent pas prendre en charge un autre codec, la connexion par défaut est SBC. Ce codec peut fonctionner à des débits de données (bitrate) variables pouvant atteindre 345kbps et pouvant descendre à 227 kbps en stéréo. Si les périphériques source et récepteur peuvent tous deux traiter l’audio à un débit de données élevé, la qualité sonore est difficile à distinguer de celle d’AAC ou d’AptX standard. Ce codec induit une latence d’environ 300ms
  • MP3: Le codec MP3 est rarement utilisé en Bluetooth, mais il se trouve dans quelques appareils Bluetooth. Techniquement, il se situe approximativement entre SBC et AAC en qualité audio, bien que la différence soit minuscule ou imperceptible. Toutefois il est rare de trouver un couple d’appareil prenant en charge le MP3 comme codec du terminal de diffusion bluetooth.
  • AAC: offre généralement un son meilleur à un bitrate donné que MP3 et SBC. En bluetooth, AAC fonctionne à un maximum de 320 kbps mais est typiquement utilisé à 256 kbps. La latence de AAC en bluetooth est d’environ 150ms. AAC est le codec optionnel de transmission bluetooth le plus utilisé sur le marché.
  • AptX: Ce codec, proposé dans les puces bluetooth de Qualcomm, diffère de la plupart des autres. Plutôt que de coder un niveau spécifique pour chaque échantillon audio, il encode la différence de niveau entre un échantillon audio et le suivant. Cette approche lui permet de fonctionner plus rapidement et de réduire la latence pour arriver aux environs de 80~150ms. Contrairement à SBC, qui peut fonctionner en dessous de son débit de données maximal, le débit de données pour AptX est toujours de 352 kbps, il y a donc une certaine garantie de qualité, mais toute différence audible entre AptX et SBC est généralement faible ou imperceptible. AptX est inclus dans de nombreux appareils Android équipés de puces Qualcomm.
  • AptX HD: il s’agit d’une version à large bande passante d’AptX qui fonctionne à un débit de 576 kbps. AptX HD à une latence d’environ 150ms.
  • AptX Low Latency: Comme AptX standard, il fonctionne à un débit de données continue de 352 kbps. Il permet toutefois d’avoir une latence moyenne de 32ms, ce qui est tout à fait tolérable pour regarder des vidéos.
  • AptX Adaptive: ce nouveau codec commence tout juste à faire son chemin dans les produits en 2020. Il permet d’ajuster automatiquement son fonctionnement pour le meilleur mélange de qualité audio, de faible latence et de fiabilité de transmission. Ses débits de données tournent entre 276 et 420 kbps avec un nouveau mode de compression plus efficient qui devrait permettre la même qualité que AptX 352kbps et AptX HD 576kbps, et sa latence est censée fonctionner entre 50 et 80 ms.
  • LDAC: le LDAC est un codec de Sony offrant le potentiel de la meilleure qualité sonore Bluetooth possible. Il fonctionne à 330, 660 ou 990 kbps; votre téléphone peut vous permettre de prioriser la qualité du son (990 kbps) ou la fiabilité de la connexion (330 kbps) ou de faire un entre deux (660 kbps). LDAC est disponible sur de nombreux téléphones Android. La latence de LDAC oscille autour de 150-200ms.
  • BT-UHD: Ce nouveau codec par Huawei promet de pouvoir monter le débit audio jusqu’à 2,3Mbps. Pour en profiter il faudra donc que le smartphone et les écouteurs / casques / enceintes bluetooth soient compatible et surement dans un périmètre très restreint.
  • LC3: Acronyme de Low Complexity Communications Codec, LC3 fait partie de la nouvelle norme Bluetooth LE Audio  (LE = Low Energy) présentée au salon CES 2020 afin de remplacer à terme le « Classic Audio » bluetooth actuel. Il promet d’obtenir le même niveau de qualité que SBC en réduisant de 30 à 50% le débit de données (bitrate). Plutôt que d’améliorer la qualité audio, il est essentiellement prévu pour offrir une qualité comparable à faible puissance d’émission / récépetion, ce qui prolongerait l’autonomie des batteries. Les produits utilisant LE Audio devraient voir le jour à la fin de 2021 ou 2022.

Bluetooth Audio Codecs Compares

Tableau des débits de codecs audio bluetooth

Liste des codecs bluetooth et leurs débits stéréo
SBC 16/44.1 328 kbps
SBC 16/48 345 kbps
SBC MQ 16/44.1 229 kbps
SBC MQ 16/48 237 kbps
AAC 256 kbps (de 16 à 320 kbps)
MP3 8 à 320 kbps
AptX 16/48 384 kbps
AptX 16/44.1 352 kbps
AptX HD 24/48 576 kbps
AptX Low Latency 352 kbps
AptX Adaptive 276 à 420 kbps
Qualité audio similaire à AptX & AptX HD
LDAC 990 kbps
660 kbps et 330 kbps selon le mode
BT-UHD 2,3 Mbps
LC3 160 à 345 kbps
Qualité audio similaire à AptX Adaptive

Éclaircissement sur les confusions entre les valeurs données pour les bitrates.

Les codecs ont par défaut un débit max donnés mais pouvant fluctuer selon la fréquence d’échantillonnage dont on parle. C’est pourquoi on ne retrouve pas toujours les mêmes chiffres sur internet. Ainsi on peut lire que le AptX a un débit de 352kbps sur une fréquence de musique en 44,1kHz mais également de 384 kbps pour les sources audio en 48kHz. Les 2 sont vrais mais l’écoute de musique est généralement en 44,1kHz et les vidéos sont généralement accompagné de pistes audio 48kHz. De la même manière le SBC existe en 2 profils principaux : Haute qualité et Moyenne qualité (MQ). Le SBC est théoriquement capable de bien plus que les valeurs mentionnées.

Peut on optimiser le bitrate du SBC ?

En effet le codec SBC permet théoriquement d’aller jusqu’à 1500 kbps, la « limitation » habituelle à 328 kpbs est induite par un consensus d’usage des produits bluetooth et du système qui envoi le signal sonore. Pourtant, on retrouve quelques exceptions qui nous permettrait d’exploiter SBC à un niveau plus élevé qu’AptX et même AptX-HD. En utilisant Linux (notamment LineageOS ou ZenWalk) ou Android et des appareils bluetooth standard (du moins, la plupart sont compatibles) on peut atteindre des débits de 452 kbps voir 551 kbps en 16 bits / 44,1 kHz. Ce profil du codec SBC est baptisé SBC-XQ (credits: Serge Smirnoff et Jean Philippe Guillemin pour le patch PulseAudio).

Bang Olufsen Beoplay A1 Gen 1

Enceinte bluetooth Bang & Olufsen Beoplay A1 gen 1

Quel est le meilleur codec audio bluetooth en terme de débit ?

On pourrait débattre longtemps mais le codec « populaire » qui a le meilleur débit de données est LDAC. Toutefois AptX HD offre un niveau d’écoute supérieurs aux 3 autres codecs plus standard que sont SBC, AAC et AptX.

Toutefois vous avez peut-être remarqué quelque chose, c’est que SBC est pratiquement aussi bon qu’AptX.

SBC vs AptX: Quel est le meilleur de ces deux codecs ?

A première vue, on pourrait penser que la question n’a même pas lieu d’exister, pourtant il s’agit d’un sujet bien plus complexe que ce que la majorité croit.

Rappelons que le SBC peut atteindre 328 kbps, en 16/44,1, et que l’AptX peut atteindre 352 kbps avec le même échantillonnage. A première vue les 2 sont très proches mais l’AptX semble meilleur.

Pour cela le site Rtings a opéré à certains tests qui couvrent une partie de la question. (Vous pouvez cliquer sur les images pour les voir en grand). On constate que la différence entre les 2 codecs est négligeable en terme de qualité audio. Mais que même s’il s’agit d’une bribe d’amélioration l’AptX est en effet meilleur. Il se démarquera plus par sa capacité à être plus réactif en terme de latence, cependant il sera aussi plus énergivore pour le smartphone et surtout l’appareil de diffusion sonore (enceinte, casque, écouteurs, ampli, streamer…).

Sony Fr Sony Thd Bbt Fr Bbt Thd

En bref ne vous arrêtez pas à la ‘hype’ autour du AptX, c’est peut être un petit peu mieux que SBC, mais pas au point de changer de smartphone.

Mais le débit suffit-il à justifier le meilleur codec audio BT ? Ou doit-on prendre en compte la latence ? ou la gestion de la batterie des terminaux ? ou encore l’efficience entre tous ces critères ?


Quel est le meilleur codec bluetooth pour la latence audio ?

Audio Technica Ipad Bluetooth Latency

Tableau des latences des codecs audio bluetooth

Liste des codecs bluetooth et leurs débits stéréo
AAC ~150ms
AptX 80~150ms
AptX HD 80~150ms
AptX Low Latency < de 40ms
AptX Adaptive 40~80ms
LDAC 150~200ms
SBC ~200ms

Le meilleur codec bluetooth audio en terme de latence est AptX Low Latency. Sans surprise, seul AptX Low Latency permet de jouer ou d’interargir en ligne dans une échelle de temps acceptable. Pour la vidéo, iOS et et la plupart des constructeurs Android disposent de systèmes de compensation de vidéos en retardant légèrement cette dernière, ainsi la simple lecture vidéo ne pose généralement pas de problème pour les smartphones.


Quel est le meilleur codec bluetooth pour l’autonomie ?

Vous pensiez que les batteries de smartphones étaient peu impacté par le bluetooth ? Vous avez raison, le motif sus-cité concerne surtout les écouteurs bluetooth (TWS: True WireLess) comme les airpods ou galaxy buds qui ont une toute petite batterie et il est déconseillé d’utiliser LDAC ou AptX HD sur ce type d’écouteurs, ils ne sont d’ailleurs rarement voir jamais présent sur ce type d’appareil.

Débits fixes contre débits variables

Les codec ne se valent pas tous, certains ont un débit fixe et d’autres un débit variable. Avoir un débit fixe demande une consommation identique en continue. C’est le cas des codec AptX, sauf AptX Adaptive.

Les codecs à débit variable peuvent changer leurs qualité selon la distance des appareils pour assurer une meilleure fiabilité de connexion ou bien tout simplement car le son de votre source est en 96~128 kbps, un appel téléphonique ou la radio par exemple, et donc il n’est pas nécessaire d’utiliser le même niveau de consommation électrique qu’en AptX.

Les codecs à débit variable:
  • SBC dispose d’un débit variable mais utilisant une échelles de valeurs fixe selon si vous écoutez du mono, du stéréo, un échantillonnage en 16/44,1 ou en 16/48, selon votre connexion et le besoin avec différents niveaux de qualités. C’est donc un codec peu energivore.
  • AAC est très efficient sur les terminaux Apple mais peut décevoir sur ce critère avec Android ou Linux.
  • AptX Adaptive se montre comme une solution intéressante car son débit est variable en temps réel comme AAC.
  • LC3 et BT-UHD s’annoncent comme des révolutions pour l’autonomie, la taille et le poids des appareils audio puisqu’ils seront tous les deux basés sur Bluetooth Low Energy.

A ce jour, le meilleur codec bluetooth pour l’autonomie est AAC si vous avez un appareil Apple, sinon il s’agira d’AptX Adaptive et de SBC. Ces 3 là vous permettront d’avoir également la plus grande fiabilité de transmission du signal.


Quel codec est le plus efficient ?

L’efficience d’un codec est sa capacité à délivrer plus d’informations audio sans avoir plus de débit. Par exemple 128kbps en AAC ne vaut pas 128kbps en SBC. La capacité à compresser la taille le plus possible en perdant le moins de qualité audio possible. L’intérêt de l’efficience réside dans sa capacité à produire un meilleur rendu audio avec le même bitrate tout en garantissant une meilleure fiabilité de transmission.

  • AptX, AptX Low Latency et AptX-HD auraient tous les 3 une efficience de 75% (max) de compression. Cela veut dire qu’ils pourraient restituer une qualité d’écoute « transparente » en réduisant jusqu’à 4x la taille de fichier source. Un fichier CD a un débit moyen de 1411kbps, donc à en croire le service marketing de chez Qualcomm, AptX permettrait théoriquement et dans le meilleur des cas une écoute transparente à son débit de 352 kbps.
    Sachant que le scénario parfait n’arrive jamais, on comprend qu’AptX ne peut pas rendre son écoute transparente par rapport à un CD, et encore moins à un fichier Hi-Res. AptX-HD était donc nécessaire pour couvrir plus efficacement la qualité CD et Hi-Res grâce au 24 bits.
  • AptX Adaptive aurait quant à lui une efficience de 80% à 90% (max) de compression, on peut donc théoriquement réduire la taille d’un fichier de 10x sa taille d’origine en conservant une qualité d’écoute « transparente ».
  • AAC est difficile à mesurer en efficience à cause de son mode de réalisation. Toutefois il permet de préserver un échantillonnage en 96kHz et plus on le compresse, plus il est efficient.  Selon le cas de figure (source, piste, matériel…), elle peut osciller entre 70~90%.
  • L’efficience du MP3 atteint environ 70~75% en usage réel. Oui, est MP3 est plus « transparent » que AptX !
  • Le SBC a été pensé pour être envoyé et décodé le plus rapidement possible, il est par conséquent le codec le moins efficient mais reste néanmoins tout à fait respectable avec une efficience calculée à 68% en usage réel, le rendant donc très très proche d’AptX au regard de l’efficience.
  • Je n’ai pas la moindre info sur le codec LDAC mais au vu de son efficacité et de sa modernité, j’ai tendance à penser qu’il dispose d’une efficience un peu meilleur que celle du MP3 mais pas forcément plus efficient
  • Les codecs futurs promettent d’être encore plus efficient en plus d’être plus efficace. Double gain pour la qualité et la fiabilité de transmission.

Le codec le plus efficient à ce jour est le plus récent, AptX Adaptive, équipant encore bien peu d’appareils. Tous les codecs ont une bonne efficience.


Comment optimiser la qualité audio obtenue en bluetooth ?

Parce que le bluetooth ne peut en aucun cas restituer vos musiques sans compression ou avec compression sans perte (lossless), il est important de garder en tête que pour avoir le meilleur résultat possible, il faut essayer d’appliquer au mieux les 2 principes suivant :

  1. Plus la qualité du fichier audio source est bonne, plus le résultat après compression sera bon
  2. Moins il y a de compression et de conversions, plus le résultat sera fidèle à la source

C’est en prenant bien ces 2 points en compte qu’on se rend compte que la lecture des chiffres ne suffit pas. D’habitude on pense que si AptX peut transporter 352kbps, alors un MP3 à 320kbps va passer dedans sans modification aucune, mais en vrai, il sera converti en AptX générant ainsi une détérioration supplémentaire du signal.

Voici donc une information capitale à savoir avec le bluetooth: Quelque soit le codec utilisé à la lecture et à la transmission, il y aura un remixage / une conversion. Ce même si on lit de l’AAC sur des terminaux compatibles et qu’il s’agit du codec transmis à l’appareil de diffusion. D’ailleurs c’est simple à comprendre car la musique est mise « prête à l’envoi » en bluetooth mais remixé par le système une dernière fois afin d’ajouter des sons comme les notifications de votre smartphone par exemple.

Le problème de la cumulation des altérations audio en bluetooth

En écoute sur du BT, vous vous risquez à une double altération sonore, celle de votre musique si elle est déjà compréssée, comme c’est le cas avec le MP3 par exemple et en plus la conversion vers le codec bluetooth, bien souvent SBC. Vous compressez un signal déjà compressé, le résultat ne sera pas catastrophique, certes, mais inférieur au signal MP3 voulue au départ.

Il est donc important d’adopter une réflexion sur les meilleurs approches possibles pour avoir l’option sonore la plus convenable.

Méthode 1 : L’approche la plus « audiophile »…

On part de la meilleure source possible et on applique la compression bluetooth pour maintenir une seule dégradation vers le terminal. C’est l’approche dite « audiophile » car les audiophiles ont généralement une bibliothèque de fichiers FLAC ou bien un abonnement Qobuz, Tidal ou encore Deezer HiFi.

Bluetooth Codec Ldac Vs Sbc

…et utiliser la meilleure source audio possible…

C’est la méthode la plus simple dans le sens ou si tous vos contenus sont en qualité CD ou Hi-Res (+ de 1000 kbps), par exemple des fichiers FLAC, ils seront inexorablement compressés par le bluetooth, mais comme vous aviez la meilleure qualité au départ, vous n’avez qu’une seule compression, celle du bluetooth, et plus votre source est bonne plus votre résultat sera bon.

…sans oublier d’utiliser un codec ayant le bitrate le plus élevé possible

Cette partie peut être compliqué car selon votre matériel vous aurez plus ou moins de choix. Idéalement vous avez un casque ou des écouteurs LDAC et un smartphone Android compatible. Sinon les codecs AptX HD et AptX Adaptative sont très bon aussi et bien plus répandu.

Méthode 2 : L’approche de la pomme

Rien qu’à lire le titre vous allez vouloir taper dessus, mais il faut reconnaître que l’approche d’Apple est simple et drôlement efficace, tabler sur leurs codec AAC et la méthode d’encodage et de décodage du format avec iOS et macOS qui sont plus capable d’en tirer bon parti qu’Android, offrant ainsi la meilleure qualité possible du codec.

Android utilise l’encodeur Fraunhofer FDK AAC, toutefois les smartphones android peuvent utiliser des encodeurs AAC matériels dont la qualité n’est pas toujours connu. Regardez donc cette mesure de SoundGuys:

Aac Enhanced View Fr

On constate que chaque smartphone android ne se vaut pas avec ce codec. C’est pourquoi il n’est pas recommandé pour ses utilisateurs.

Utiliser AAC à tous les niveaux pour minimiser voir éliminer les altérations sonores due à la conversion des codecs bluetooth

Il n’en reste qu’utiliser un iPhone avec une piste AAC 256 kbps, issue d’Apple Music par exemple, et la transmettre en bluetooth à un appareil en AAC va quand même passer par une phase de mixage avec le son du système iOS ou macOS mais dont l’altération est proche du zero voir à 0 si aucun signal de type EQ ou notification n’intervient. Sachant qu’à bitrate égal, l’AAC est meilleur que l’AptX ou que le SBC, vous aurez une des meilleures solutions d’écoute bluetooth en étant chez Apple.

(Je dois vous l’avouer, je suis le premier surpris par cette information car j’ai toujours pensé qu’Apple était le pire en bluetooth, mais en fait pas du tout).

Méthode 3 : L’approche « je n’écoute pas en BT pour la qualité mais la fiabilité et la simplicité »

Tout est tellement plus simple lorsque l’on se fiche de petites contraintes peu perceptibles, après tout SBC, AptX, AAC ou LDAC… entendrais-je la différence à la fin ? Probablement pas, alors autant opter pour de bons appareils réputés plutot que de passer des heures à comparer des codecs pour « pas grand chose ».

Méthode 4 : rayer l’audio bluetooth de sa vie

Car un audiophile, un vrai, ça n’écoute rien en dessous de 1400 kbps! Hors de question de se pourrir les oreilles avec ce genre de bassesses. Après tout y’a toujours moyen de trimballer un cable jack ou USB sur soi pour profiter de l’Hi-Res de son baladeur audiophile, non ?


Quel service de streaming choisir pour écouter ses musiques en bluetooth ?

Si vous êtes chez Apple (iOS ou macOS) :

  • Apple Music : AAC 256kbps; peu d’altération, bon codec, beaucoup d’appareils compatibles.
  • Tidal :
    • HE-AAC 96kbps en bas débit, un des codec audio les plus efficient qui existe et se converti très bien vers AAC.
    • AAC 320kbps en débit normal, codec très efficient, pourra potentiellement être envoyé en AAC 320 par bluetooth selon votre appareil de lecture
    • ALAC +1000kbps en HiFi, source lossless (sans perte) et gérée nativement par Apple
    • MQA en Hi-Res (master), source lossless (sans perte) et gérée par Apple.

Si vous avez un terminal Android, Windows ou Linux : Utilisez votre meilleur codec et prenez un abonnement « HiFi » qualité CD.

  • Qobuz en qualité CD ou Hi-Res (source lossless)
  • Deezer HiFi
  • Tidal en HiFi : sur ces terminaux, les formats CD sont FLAC et les HiRes restent des MQA

Mais entre nous, ne choisissez pas votre plateforme de streaming de musique sur le simple critère du bluetooth. ;)


Conclusion

Le bluetooth et l’audio, c’est encore un chantier en 2020 !

Choisir un smartphone pour sa compatibilité AptX ou AptX HD aujourd’hui ne m’apparait pas pertinent alors que dans 2 ans tous les standards vont changer, on espère pour le meilleur.

AptX Adaptive toutefois semble être un bon pas, avec les smartphones OnePlus génération 8 et un casque Bower & Wilkins PX7 par exemple, on a un joli duo.

0 commentaire
0

You may also like

Envoyer un commentaire